29/10/2018

Après le FFA, place à la FFTRI de faire son "beurre"...

posté à 23h16 dans "Saison 2018"

Hello,
être licencié dans un club de triathlon ou individuel relève de plus en plus de la classe "haut de gamme"...

Le triathlon est un sport qui associe à la suite les 3 disciplines : natation, cyclisme et course à pieds. Et qui dit 3 disciplines, dit 3 "budgets" pour 3 sports différents et donc avec 3 types d'équipements différents ; entre autres, un vélo ou une combinaison de natation pour les plus onéreux.
Mais pour avoir le droit de pratiquer ce sport en compétition il faut une licence annuelle ou à défaut payer un "pass journée" pour avoir le droit de faire partie de ce monde !

Jusqu'à il y a encore peu de temps, le fait de détenir une licence triathlon, en France, permettait de s'inscrire sur n'importe quelle course à pieds ou trail. Or désormais, la FFA (fédération française d'athlé) a décidé que pour faire une course à pieds, même un 3 ou 5 kilomètres ce qui à côté d'un triathlon Ironman n'est rien, la licence FFTRI n'est plus valable. Alors soit vous avez de l'argent et vous achetez (il n'y a pas d'autre mot) une licence FFA, soit, comme moi, vous fournissez à chaque course un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de la course à pieds en compétition.
Et quand on voit le nombre de personnes qui au lieu d'aller faire un tour chez le toubib préfère jouer avec leur photoshop pour modifier le certif de l'année passée... bref !

A noter qu'à l'étranger, les orgas se dédouanent de ça ! J'ai fait les marathons de Dublin, Majorque, Copenhague, Malte ou encore Tallin et à aucun moment il ne m'a été demandé de justifier de mon état de santé par la délivrance d'un certif médical... les étrangers estiment que c'est à nous, athlètes, de prendre nos patins et de nous assurer que notre état de santé est compatible. Pourquoi la France reste-t-elle ancrée dans ces principes ? D'autant plus que cette année encore, en sortant de chez le cardiologue pour un examen approfondi de mes 45 ans (oui je sais, ben... ta gueule !! lol ) il m'a encore confirmé que je pouvais faire un infarctus et calancher en passant sa porte... l'examen n'empêche rien, il est juste là pour vérifier qu'il n'y a aucune anomalie.

CQFD : tu es visiblement en pleine forme, tu peux faire toutes les courses que tu veux mais... si tu calanches je n'y serai pour rien et je ne peux pas te dire que tu n'auras rien tout à l'heure, demain, dans un mois ou 12 ! A bon entendeur...

La fédé de Tri à son tour, jalouse peut-être de la FFA ou simplement pour tenter de faire engraisser encore plus son bénéfice a décidé d'en faire autant et de ne plus reconnaître les licences étrangères comme celle émanant des USA et qui depuis 3 ans me permettait de faire quelques tris sans avoir à payer ce pass-journée.

En 2015 j’écrivais çà ce sujet ce post qui est toujours d'actualité (juste que les tarifs ont augmenté pour certaines ligues):

Pourquoi une licence US et pas une française ???

Avec mes horaires "atypiques" de "poulet nocturne", il faut dire que ce n'est pas très évident de s'affilier à un club, quel qu'il soit.
Ben oui, avoir un W.E toutes les 7 semaines, ça n'aide pas pour être présent tous les dimanches matins pour la sortie vélo, ou le soir pour aller nager ou courir.
Et puis si c'est être dans un club juste pour porter la tenue et n'être là que pour la photo de présentation et deux entraînements par mois, ce n'est pas top.

Bien sûr la FFTRI fournit les licences "individuelles", c'est à dire aux gars et aux filles qui ne veulent pas s'affilier à un club... alors j'aurais pu "rester français", oui, mais non !
Le prix de la licence fait déjà la différence, puisqu'aux USA, le coût est de 45$ (50$ en 2018), soit une quarantaine d'€uros, alors que version FFTRI il faut compter... plusieurs billets, jusqu'à 5 fois plus, en fonction des ligues.

Allez comprendre, mais pourquoi une telle différence ???

- Auvergne : 363 €
- Provence Alpes : 277 €
- Aquitaine : 273 €
- Bretagne : 272 €
- Languedoc Roussillon : 217 €
- Côte d'Azur : 202 €
- Limousin, Midi Pyrénées : 192 €
- IDF : 176 €
- Franche Comté : 155 €
- Corse : 154 €
- Alsace, Nord Pas de Calais : 148 €
- Centre : 134 €
- Poitou Charentes, Rhône Alpes : 128 €
- Bourgogne : 100 €
- Lorraine : 97 €
- Basse & Haute Normandie : 91 €
- Champagne Ardennes, Pays de la Loire, Picardie : 90 €
- Martinique : 77 €
- Nouvelle Calédonie : 74 €
- Réunion : 72 €
- Guadeloupe : 69 €


A noter quand même que dans le prix de cette licence la ligue concernée prend une part... on ne peut plus exagérée.

Voilà par exemple le détail pour la ligue Bretagne :



NOTA : valide ou handi... même combat, même pas la moindre réduc pour les personnes à mobilité réduite, c'est lamentable !

Pourquoi une si grande différence entre les ligues françaises ???
J'appelle ça de la discrimination, mais si : pourquoi est-ce qu'un guadeloupéen paie 5 fois moins cher qu'un auvergnat ???

Comment voulez-vous faire aimer le triathlon à des personnes qui débutent en les assassinant avec de tels tarifs qui viennent en complément de tout l'équipement ? Et tout ça pour gagner un tee-shirt ou une médaille en chocolat une fois s'être acquitté des 31.50 € (ex. triathlon M de Feins en 2018, ). A ce tarif il ne faut pas en faire qu'un par an pour la rentabiliser cette p'tain de licence !!!
NOTA : pour les non licenciés, il faut compter 52.00 € d'inscription dont 20.00 € de pass-journée (ex : Tri M de Feins 2018) pour nager 1500m, rouler 40 kms et courir 10kms, soit 51.5 kms.

Entre le hausse du prix de l'essence (enfin surtout le gasoil pour moi), les impôts et maintenant le sport... pas étonnants que beaucoup se barrent à l'étranger ou se tirent une balle parce qu'ils n'arrivent plus à finir leurs mois sans couler sous les factures ! C'est sûr que pour un homme d'état ou un président de fédé la vie est moins compliquée financièrement.

Je ne prendrai donc pas de licence FFTRI cette année, ni les prochaines non plus. Là je n'ai pas eu le choix de payer 40 € de pass-journée pour le XXL de Tours (qui au final me coûte 349 €) parce que j'y étais déjà inscrit ; y'en a marre d'être racketté par une fédé ou une ligue dont certains dirigeants n'ont jamais mis un seul dossard de triathlète de leur vie ! J'ai été président de club et arbitre, je sais ce que je dis et pourquoi je le dis, certains(es) se reconnaîtront !

Même les copains du swimrun sont sous la menace d'être impactés et vont devoir avoir une licence tri pour pratiquer leur sport... Je sens que désormais je vais me mettre au tri-free et pourquoi pas extrême... comprenez par là que je vais me concocter mes épreuves en solo ou avec des potes, mais sans avoir besoin d'une fédé pour m'en donner les règles et surtout de venir prendre mon argent sans le moindre effort, juste pour le plaisir de s'engraisser à moindre frais. On lance le pari pour 2019 ?

@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

 


Autre news:
01/11/2018 : 5.3k dans la Rance... mais glaglaglagla... ce sera la "Der'2018"
28/10/2018 : Run en mode free'shoes...
27/10/2018 : 6100m de nat. en eau douce... Records battu !!!
16/10/2018 : Arradon, l'Ile aux Moines... 5 k de nat very cool, enfin presque !
14/10/2018 : 2019 se dessine... en mode Eco-Trail !
12/10/2018 : 5100m de nat en mer... "déchaînée", ça use !!!
07/10/2018 : Nager longtemps (5.6k) en mer...et avec le plaisir !
30/09/2018 : Dany.. champion de l'EnduroMan !
20/09/2018 : Bilan chiffré de 22 éditions de 42.2 K
15/09/2018 : 2019... un 4ème triathlon version XXL


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35