29/08/2021

Et un IRONMAN de plus dans la "musette"

posté à 21h52 dans "Saison 2021"

Hello,
pour celles ou ceux qui ne sont pas "connectés" sur mon compte facebook ou instagram je vous mets ce p'tit post pour vous tenir au courant de mon épopée danoise.

Je ferai prochainement un retex complet et détaillé un peu plus tard... quand j'aurai un peu de temps, mais ça ce n'est pas gagné, lol.

Alors, malgré une prépa plus que tronquée, limite digne d'un tri M (1500m de nat, 40 k de bike et 10 k à pieds), je me suis quand même décidé (faut dire que je suis un peu têtu et borné) à prendre la route avec Olivia et les toutous Gizmo et Goupi vers le Danemark.

Après 3 jours de route avec une pause en Belgique, une belle balade aux Pays-Bas avant de passer l'Allemagne on a pu se poser à Svenborg au pays des danois, puis à Copenhague pour les jours suivants.

Prise de dossard sans soucis et "chauffe" de la GOLD au shop'Ironman pour se parer de Tee-shirts, visières et autres goodies en souvenir de l'événement.

. . . . . . . . . .


Je n'ai fait qu'une séance nat, calme et souple dans le bassin de l'Ironman pour "prendre la température", les chronos étaient d'ailleurs satisfaisants. La veille de la course j'ai roulé 4 ou 5 kils pour m'assurer que le bike était bien "monté" après avoir fait huiler la chaine via le mécano français du stand FELT du village IRONMAN. Un grand merci à lui d'ailleurs d'avoir bien voulu s'occuper de mon Spécialized, lol.

Une fois tout le matos réuni et réparti dans les "bons sacs" de transition, direction le parc à vélo avant une nuit de sommeil, enfin semi-nuit avec il faut l'admettre, un peu de stress quand même et pas mal d'incertitudes...



Le matin de la course a été "speed", je ne l'ai d'ailleurs pas réellement vu passer, le temps de se lever, prendre un p'tit déj et aller au parc à vélo, préparer les affaires et se mettre en condition. Mais dans un sens tant mieux, comme ça on a moins le temps de stresser...

Vers 7H10 sous les basses de Thunderstruck de ACDC, la pression monte... avant d'enchainer sur The Eye of the Tiger et entendre le 5, 4, 3, 2, 1 Gooooo de ma "vague de roll'start".

3800m de nat, pour ne pas dire près de 4 kilomètres dans une eau aux alentours de 20°, avec de bones sensations, sensations confirmées en sortant de l'eau après "seulement" 1H23... un chrono inespéré vu le peu d'entrainements cette année.



Après 10' de transistion pour se mettre "au point", c'était parti pour 180 kilomètres de bike, en 2 boucles de 90 k. Si la première heure a été "folklorique" avec près de 34 km/h de moyenne, j'ai vite été remis "sur terre" quand le vent s'est levé. L'accumulation de petits vallons et de bosses en fin de boucle m'ont un peu cassé les canes et fait chuté la moyenne.
J'avoue qu'aàprès 110/120 kils, j'en avais plein le... dos. J'en avais surtout marre d'être sans arrêt les coudes sur le prolongateur (peut-être mal réglé ou trop bas).Mais bon, après 6H14, soit près de 29 km/h de moyenne j'ai pu poser le bike et prendre là encore 10 bonnes minutes en transition pour me mettre en condition pour le marathon à pieds.



Un marathon... rien que ça pour finir la journée, lol, mais avec toujours la peur de réouvrir la déchirure au mollet...
Après 2H30 et le premier semi (soit 2 tours) de bouclé sans trop de douleurs, en trottinant sur le plat et en descente mais en marchant rapidemment j'ai opté pour un troisième tour plus calme, en marchant plus souvent.
L'objectif étant de ne pas aggraver la blessure du mollet qui se réveillait, pour optimiser mon dernier tour. La rencontre des triathlètes du Relecq Kerhuon et des Dauphins de l'Elorn de Landerneau, ainsi que quelques autres français de Sarreguemines ou de la Vendée fut très sympathique. Il faut avouer que parler français, même quelques secondes, ça fait du bien de temps en temps !

Très sympa d'être encouragé à chaque tour par Olivia, Gizmo et Goupi, ainsi que par de nombreux spectateurs, parfois français aussi. J'ai toujours gardé en tête cette Finish line qui, à chaque tour, n'avait jamais été aussi prête :)

Après un peu plus de 5H15 de run, enfin j'ai pu avancer sur le tapis rouge et entendre le speaker s'égosiller : "You are... an IRONMAN" !!!

Ca y est... après 13H19'43, le périple était bouclé... Yessssssss



Je vous remercie donc toputes et tous pour vos encouragements et messages qui m'ont aisé à garder le cap et m'offrir cette 5ème médaille sur cette distance IRONMAN...

Conclusion : il ne faut "surtout pas faire comme moi"... c'est à dire s'aligner sur un Ironman sans entrainement digne de ce nom, qui plus est avec une blessure musculaire.
Mais si vous le faites, il faut avoir un mental de breton têtu en se fixant en tête la réplique du célèbre Jean-Claude Duss dans le film culte "Les bronzés" : "oublie que tu n'as aucune chance, vas-y, fonce !".
Bon par contre il faut avoir parfois le coeur accroché, ne rien lâcher parce que tu sais que tu vas en baver, mais la beauté du décor danois, la fierté et la satisfaction de franchir la ligne, qui plus est avec un chrono relativemet correct, quoi de plus sympa ?

Tu veux faire un Ironman ? Tu as besoin de coaching ?
Ah ah ah... non je rigole, je laisse ça aux pros, moi je fais ça au feeling, sans me prendre la tête en terme de nutrition, d'entrainement, pour le fun, sans objectif de chrono, juste pour être un Finisher... c'est tellement plus cool :)

Pour terminer, je ne pouvais pas ne pas adresser Un grand merci à David F. il saura pourquoi, parce que sans lui, il n'y aurait pas eu d'Ironman 2021 à Copenhague...

Allez, à la r'voyure !



PS : Après une semaine OFF, je vais reprendre tout doux le bike et la nat (pas la CAP pour ne pas aggraver le mollet) parce que dans 15 jours, j'ai le Tri Half de Dinard et début octobre le marathon du Loch Ness... après j'aurai bien mérité un peu de repos avant de préparer la saison 2022.

 


Autre news:
15/09/2021 : Half de Dinard... la recette du sport'plaisir !
02/09/2021 : Un "p'tit" Half'tri pour récupérer de l'Ironman ! lol
09/08/2021 : Un peu d'matos "neuf" pour être optimal à Copenhague !
05/08/2021 : IM Copenhague... "Anything is possible" !
27/07/2021 : Mon 5ème triathlon Ironman c'est pour 2021 ? ou pas...
20/07/2021 : Feins, Tri M : DNF... et l'IM de Copenhague qui s'éloigne ?
06/07/2021 : ECOTRAIL 2021... retex en demi-teinte.
30/06/2021 : Ecotrail... J - 3
23/06/2021 : Ecotrail J-10, ou pas... dans quel état j'gère ?
04/06/2021 : Epicondylite et lésion myo aponévrotique du gastrocnémien médial droit...


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35