04/06/2021

Epicondylite et lésion myo aponévrotique du gastrocnémien médial droit...

posté à 23:08 dans "Saison 2021"

Hello,
ça vous parle ?

Non ?

Bon faisons simple...

Mardi j'ai fait un A-R sur la capitable pour aller voir un médecin du sport, le docteur Couzi afin d'avoir une répnse rapide (en Bretagne il fallait attendre fin juin, voire septembre) concernant les douleurs qui depuis quelques temps m'empêchent de faire mes entrainements de sport.

Concernant le coude, je n'avais pas trop de doute, une belle "tendinite" appelée aussi épicondylite, qui m'empêche de soulever des charges lourdes et même de trop forcer ; l'accumulation sans hésiter des travaux dans la "cabane de campagne" depuis la fin de l'hiver.

Malheureusement pas grand chose à faire, si ce n'est de la kiné et des exos style étirements et bien sûr sans forcer dessus.
Pas de contre-indication au vélo, la C.A.P ni même la nat... c'est un bon point !

Par contre, pour le mollet droit, ça se complique !

L'association de termes "barbares" du titre ne présage rien d'encourageant pour la suite de la saison... quoique !

En gros, pour faire simple là aussi, il s'agit d'une déchirure musculaire de niveau 2 sur une échelle de 4. Ce n'est pas dramatique, mais pas à prendre à la légère non plus.

Pas de contre-indication au vélo (sans danseuse ni trop d'effort dans les bosses), ou encore à la nat. Pour la C.A.P c'est là que c'est compliqué... J'ai droit à du repos "actif" ; je peux donc marcher et trottiner mais sans forcer et dès la moindre douleur, stopper tout. L'écotrail (le petit) de 30 k le 3 juillet est pour le moment mal engagé.
Heureusement, les séances de kiné, même si elles font mal entre les massages et les ondes de choc m'ont permis de reprendre tranquillou en alternant marche et course avec cette semaine au programme : enchainements de 3' de marche + 2' de C.A.P pendant 30'. La séance de mercredi s'est bien déroulée... @ suivre demain si ça se confirme.

Si les voyants restent au vert, je passerai à 2'30/2'30 puis 2'/3' et ainsi de suite.

Autant dire que si je prends le départ (me connaissant le contraire m'étonnerait, grrrr) ce sera en mode hyper/méga pépère cool avec quasi zéro training.
Pas de fractionné, par de séances de côtes, bref, en mode allure débutant/découverte.

Le but est d'essayer de retrouver une once de forme et de surtout pas me blesser pour espérer garder l'espoir d'être au départ de l'IM de Copenhague le 22 août... mais là aussi avec un training à la "one again", ou plutôt avec l'entrainement pour un S ou un M !

Y'a plus qu'à marcher, trottiner cool, rouler et tenter de nager pour espérer sauver les dossards 2021.

@ suivre !



Allez, à la r'voyure !



PS : source illustration : https://www.chirurgie-pied-sport.com/traumatologie-du-sport/tennis-leg-chirurgie-du-sport-a-monaco

 


22/05/2021

Y'a de l'écho... dans l'air...

posté à 09:52 dans "Saison 2021"

Hello,
après un hiver passé à manger des kils en bike sur mon HT connecté, j'ai enfin décidé il y a plusieurs semaines de reprendre la course à pieds en extérieur.

Mais ça aurait été trop facile que tout se passe bien.
A l'occasion d'une sortie active de 12/13 k avec un de mes collègues du taf, mon mollet droit m'en a voulu au point de me rappeler pendant une bonne semaine, que je l'avais sans doute trop sollicité.

Un peu de pommade et quelques heures de "compex" plus tard, tout était revenu dans la norme, enfin je le pensais.

La sortie suivante a été, elle aussi, douloureuse après seulement 3 k mais j'ai continué.

Un effet de déchirure !

La douleur qui là aussi a perduré quelques jours m'a rappelé ma déchirure de 2018, quelques semaines avant le Marathon de Malte.
Re-glaçage, re-compex... mais un micro douleur persistait.

Tant pis me direz-vous, il va bien falloir que ça passe.

Mais bon, l'être humain est mal foutu, quand il est blessé, on a beau savoir jouer avec photoshop sur son PC, là on ne peut pas tricher.

Malgré tout, je suis retourné courir mais après 2 k d'échauffement j'ai compris que c'était mal engagé.
J'ai continué quelques centaines de mètres mais bon...

J'ai du mettre le clignotant et rentrer en marchant.

Direction le toubib avec une possibilité de tendinopathie voire d'élongation.
A confirmer par une écho... mais, pas avant fin juin, voir septembre selon les centres d'écho locaux.

Olivia a donc jeté un œil sur les centres parisiens et ouf, une place de dispo chez un médecin du sport le 1er juin prochain.
Je serai donc fixé le 1er juin à midi sur mon sort pour les prochaines semaines.

Petit ou gros soucis ?
Arrêt court ou long ?

Avec le triathlon de St-Malo début juin sur lequel j'ai déjà tiré un trait avant même de m'y inscrire, mon attention est désormais focalisée sur le "petit" (30 kms) écotrail de Paris, qui a lieu le 3 juillet et sur lequel je suis inscrit.

Après, quid de l'IM de Copenhague en août ??? et le Half de Dinard en septembre ? le marathon du Loch Ness ?

Allez on arrête de se faire du mal, on continue de ne rien faire et on verra le 1er juin.

P't'1 covid !!! Après nous avoir, pour la majorité, cassé le moral et la motiv, maintenant que les voyant verdissent, c'est le corps qui fait la gueule !

Bref, demain est un autre jour, le ciel est nuageux mais on distingue un peu de couleur, histoire de garder une optique positive !



Allez, à la r'voyure !

 


07/05/2021

Gilou, ça fait 20 ans... never foget mais rien ne change !

posté à 03:31

Hello,
le 7 mai 2001, il était 1H du mat quand quelqu'un a décidé que pour toi la route prenait fin...

20 ans c'est si loin, mais j'ai encore l'impression de revivre cette annonce, toujours la chair de poule en repensant à ces minutes, quand j'étais au poste à Louviers...

Les gendarmes qui passent et me demandent :

- Ils sont implantés où tes collègues ?
- Ben je ne sais pas, sur la circo pourquoi ?
- Non sur le plan épervier...
- Quoi ? Quel plan épervier ?
- Mais si pour ton collègue qui s'est fait tirer dessus à Evreux ?
- Hein, quoi ? Un collègue qui s'est fait tirer dessus à Evreux ?
- Oui par des mecs dans une BM noire, t'es pas au courant ?
- Ben non... merci je les appelle... je vois ça.

- * -

- Allo, Evreux, salut c'est Nico de Louviers, qu'est ce qui s'est passé ?
- Un collègue sur un contrôle il a essuyé des tirs.
- C'est qui ? Qu'est-ce qu'il a ?
- J'peux pas te dire..
- Putain de merde, t'es con ou quoi, c'est qui ?
- Je ne peux pas te dire...
- C'est Gilou c'est ça ?
- euh... Oui, mais...
- Putain, non... qu'est ce qu'il a ? Dis moi qu'est-ce qu'il a ?
- Ben... j'peux pas te dire...
- Putain de merde, non, pas ça...

J'en ai encore les larmes aux yeux mon pauv'Gilou... et ça ne passe pas ! Chaque année, ce 7 mai reste gravé, chaque année c'est dur d'y repenser, les autres jours aussi, il n'en passe aucun sans que je n'y repense ; c'est la vie...
Même si aujourd'hui tes "femmes" semblent heureuses et épanouies, je n'ose imaginer à quel point tu leur manques énormément.

La nuit passée, lors d'un contrôle, un de mes collègues a été projeté au sol par une voiture dont visiblement le chauffeur n'avait pas l'intention de nous laisser lui "parler"... après ce chauffard, n'a pas hésité a percuter notre voiture quand on a voulu le bloquer pour ne pas se laisser contrôler.
Finalement, son état et sa conduite ont eu raison de lui, mais heureusement il n'a blessé personne d'autre en finissant sa course sur ce rond-point.



Tu vois Gilou, il y a 20 ans les chauffards n'acceptaient déjà pas le moindre contrôle, tu en as fais les frais ; aujourd'hui, après le passage de tous ces différents ministres, ces gouvernements ravis d'annoncer des changements le résultat est le même. Heureusement le collègue est sorti de l'hosto ce matin.

La vie d'un flic ne vaut pas plus cher aujourd'hui qu'en 2001 !

Que les flics soient insultés, tabassés, égorgés comme la malheureuse Stéphanie à Rambouillet ou encore, abattus froidement par balles comme ce collègue du groupe d'intervention, hier à Avignon, on se dit que chaque jour les faits divers "police" fleurissent les journaux... plus souvent d'ailleurs les petites lignes malheureusement que les gros titres, sauf s'ils sont mis en cause ! Là par contre on sait faire, pas de présomption d'innocence, pas d'enquête, directement sur le pilori !!!

Je m'demande de plus en plus pourquoi je reste là... la "sécurité de l'emploi", c'était bon avant, maintenant chaque jour et chaque nuit nous apporte son lot de difficultés, ses soucis, ses blessures quand ce n'est pas pire... on encaisse, on rumine, certains malheureusement ne supportent pas et décident de mettre un point final à tout ce qui leur pèse sur les épaules, dévastant par la même occasion une famille entière...

Il me reste sans doute une once de passion, un poil de d'envie, un zeste de pensée positive pour toutes celles et ceux qui nous respectent, nous soutiennent et qui nous rappellent chaque nuit que notre boulot, pas grand monde n'accepterait de le faire !

Comme la majorité de mes collègues, je suis cloisonné par cette obligation de salaire pour "rester en vie", mais sans ça je n'hésiterais plus à mettre en bas de la lettre, "merci pour le positif, adieu la police et bon courage à celles et ceux qui ont le courage de rester, ma vie ne vaut plus que je reste dans vos rangs !"
La police se meurt, la gendarmerie aussi, la pénitentiaire, l'hôpital... bref toutes celles et ceux qui chaque jour, chaque nuit pansent les plaies de la société.

Allez, j'arrêt là, à la r'voyure !

 


21/04/2021

Un p'tit" Ecotrail pour garder le cap...

posté à 16:43 dans "Saison 2021"

Hello,
avec toutes ces restrictions liées à la pandémie ça devient compliqué de conserver une once de motivation pour garder quelques entrainements viables...

Mais bon, positivons !
Les dernières mesures gouvernementales annoncées vont dans le bon sens et si l'allègement des conditions mi-mai se confirment, cet été on devrait pouvoir profiter à nouveau du grand air et avoir la joie de pouvoir raccrocher un dossard à la ceinture.

Je viens donc de valider mon inscription pour le 30 kils de l'Ecotrail (déjà fait 3 fois mais sur la distance reine de 80 k).
Le 30 ce n'est que les 30 derniers kils du 80, donc pas ce qui est le plus intéressant, d'autant que l'arrivée se situe au pont d'Inéa et non au 1er étage de la Tour Eiffel.
Mais bon, ce sera plus un test de distance, d'endurance en vue de ma possible participation à l'Ironman de Copenhague en août.



500m de dénivelé positif ce n'est pas énorme mais juste suffisant pour se faire plaisir et brûler quelques calories. Au départ je pensais m'inscrire avec Olivia sur le 10 puisqu'elle y sera avec une de ses collègues, mais je m'étais dit que tant qu'à monter et chausser les Kalenji, autant faire un peu plus.



Maintenant on croise les doigts pour que la saison puisse enfin reprendre et que l'on re-savoure ce plaisir de courir avec un numéro à la ceinture.

Allez, à la r'voyure !

 


03/03/2021

Les objectifs de 2021... copie de 2020 ???

posté à 22:22 dans "Saison 2021"

Hello,
malheureusement, les années se suivent et se ressemblent...

Triste comme beaucoup de voir mes objectifs 2020 reportés en 2021, je gardais espoir, jusqu'à la "sentence"...

Après l'annonce la semaine passée de l'annulation et du report du Frenchman de fin mai, soit en septembre, soit en 2022, c'est aujourd'hui le tour du marathon de Cheverny, mais là pour 2022 uniquement.

Difficile donc de se situer en ce début d'année... que faire ?

Tout est donc à l'étude...





Le plus simple serait logiquement d'opter pour le report de l'IM en octobre pour être "sûr" de boucler ce type d'objectif cette année... le problème, c'est que c'est le WE du marathon du Loch Ness et celui là j'y tiens.

Après il y a la possibilité d'opter pour d'autres objectifs "originaux" comme l'IronMan de Kalmar en Suède le 21 août ou Copenhague le 22 août.
Encore faudra-t-il que les règles sanitaires soient "compatibles", durant ma période de congés et que mon "portefeuille l'accepte.
Le tarif n'est pas le même mais tant qu'à "assurer" autant faire un p'tit IronMan sympa, non ? lol.

Il faudra quand même que je garde un peu de "jus" puisque 3 semaines plus tard je suis inscrit sur le Tri L de Dinard, le 11 septembre.

En espérant que le marathon du Loch Ness soit maintenu le 3 octobre, si je veux quand même en faire un second pour 2021 (sans compter celui d'un possible Ironman) j'opterai pour novembre ou décembre, histoire de récupérer un peu quand même, lol.
Il y a pour le moment dans les possibilités, le 14 novembre le marathon de Cognac à Jarnac (16), celui de Deauville (14), le 20 novembre le Beaujolais (69), le 28 novembre la Rochelle (17), le 29 novembre le Nice-Cannes (06) ou le 6 décembre le Nature Marathonman à St Mathieu de Tréviers (34)

Faut essayer de voir le positif, même si c'est vrai qu'en ce moment je me demande où on va, combien de temps ça va encore durer, bref, si je vais pouvoir espérer accrocher un dossard cette année et porter enfin la tenue du club de Tri de St-Grégoire...

Il faut avouer qu'avec tous ces abrutis qui ne respectent rien, qui se font des soirées à 10, 15, 20 et plus dans des studios ou des apparts étudiants, qui n'ont pas encore compris comment on met un masque "aussi sur le nez", qui ne se nettoient jamais les mains avec du gel hydro-alcoo... on n'est pas prêts d'être sortis de la M..... mais bon ces cons ont toujours une bonne raison !

En attendant, je roule, roule encore, mais sur mon Home Trainer via l'application Rouvy... plus de 2150 kms depuis le 1er octobre (4385 depuis mai), 96 H (180 depuis mai) et 61830 m de D+ (100415 depuis mai) au compteur. Je tente de garder la forme et la ligne (enfin ça c'est plus compliqué, lol) pour que je ne devienne pas inerte non plus.
L'avantage de Rouvy c'est son côté ludique, les niveaux à franchir, les challenges et parfois les "k-dos"... si on ne pense pas trop aux km en côtes, lol

Plus que 2 niveaux et j'arrive au "bout" des séries... mais avant, y'a encore des heures à transpirer en tournant les jambes et en bouffant des calories... 142500 kj déjà depuis octobre.



Allez, à la r'voyure !

 




» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35