20/09/2018

Bilan chiffré de 22 éditions de 42.2 K

posté à 00h03 dans "Saison 2018"

Hello,
à défaut de pouvoir courir, encore... j'en profite pour jouer au statisticien, ou plutôt au matheux qui aime faire des graphiques :)

Tallinn fut, le 10 septembre dernier mon dernier marathon "sec", enfin pour l'instant, je ne compte pas m'arrêter là, quand même...

Le 1er fut en 1998, à Caen. depuis des semelles ont été usées et j'ai bouffé du bitume, rien qu'en 22 marathons, ça fait... 928.4 kms soit la distance reliant mon domicile à Embrun (Tout un symbole comme le souligne J-C) en passant la petite commune portant mon nom, lol.

Je pourrais m'amuser encore beaucoup avec tous ces chiffres... comme dire que j'ai couru pendant près de 88 heures soit plus de 3 jours et demi, rien que ça.
Bref, allez, un court schéma vaut mieux qu'un long discours :



L'objectif du et/ou des prochains sera de re-passer dans les zones bleues pou essayer à terme d'inverser les pourcentages, et de faire en sorte que les Timings Sub 4 dépassent les 50%.
J'avoue que 2014 (MSE) et 2018 (Tallinn) resteront un peu "amers" puisque "presque" en Sub 4 mais bon on ne réécrit pas l'histoire, malheureusement.

Toujours est-il que si ça peut vous donner des idées pour ne pas dire des envies pour vous y mettre et bien tant mieux, j'ai déjà hâte de vous lire :)

@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

 


15/09/2018

2019... un 4ème triathlon version XXL

posté à 09h27 dans "Saison 2018"

Hello,
cela fait des jours et des semaines que cette idée me titillais... à force de voir, lire et entendre les amis parler de leur "Ironman", appelé tri "XXL" pour ceux qui n'ont pas le label US, j'avais des fourmis dans les jambes.

Un tri XXL c'est quoi ?

"Seulement" 3.8 kms de natation, 180 kms de vélo et un "p'tit" marathon, soit 42.195 kms, de Run pour finir la journée. Oui certains(es) pensent encore qu'on fait ce type d'épreuve sur plusieurs jours... et bien non ;) une journée suffit !

L'avantage des XXL contrairement aux ironmans, c'est surtout le tarif... Pour une petite comparaison, un XXL se paie aux alentours de 200/250 € alors qu'un ironman comme celui de Nice est chiffré entre 515 et 595 € (pour les derniers inscrits).

Pour quelqu'un comme moi qui ne vise aucun podium, slot (qualif), ou autre gratification hormis la fierté de "l'avoir fait", et qui ne veut pas dépenser un max en transport et logement, le XXL est très bien.

La France connait aujourd'hui de nombreux XXL :

Embrunman
BearMan Xtreme
Frenchman
Alpsman
Tours'N Man
Ch'TriMan
OccitaMan
Evergreen Endurance 228
Altriman
XXL Corsaire
X'Trem Breizh

Parmi toutes ces possibilités, j'ai choisi de me rapprocher de la ville de Tours...



Une petite vidéo qui vaut mieux qu'un long discours :)



Toutes les infos sont ICI sur le site de l'organisation.

Bien que cette année, le Tours'N Man remporté par Toumy DEGHAM dans la douleur a été très "arrosé", je ne sais pas pourquoi mais cette course m'a "accroché" !

Certains(es) diront... il va falloir que tu refasses un GROS foncier, sortir sous la pluie et le vent pour t’entraîner correctement, malgré le boulot de nuit et tes très courtes nuits de sommeil. Ben oui mais bon, que voulez-vous que je vous dise, je n'ai pas encore réussi à stopper le sport et donc le triathlon, alors je continue en essayant de me fixer des objectifs réalistes.

Après tout, un XXL c'est "juste" un p'tit tri qui demande un peu plus d'entrainement que pour un 10 kils local, lol. Le mental est là pour réussir la course et surtout les entraînements, presque tout se joue dans la tête. En 2009 à Embrun j'ai terminé ma course grâce au mental (en plus des encouragements de mes proches et du public) et en 2016 il a été capital également d'autant que les entraînements ont été déplorables.

Le Tours'N man ne sera ni Embrun ni Nice en terme de difficulté ou de dénivelé.
En nat, ben, des séances comme en 2016, pas de fractionné, juste de l'endurance de 3000 à 4000m avec les écouteurs dans les oreilles pour nager sans me faire ch... ou m'ennuyer.
En bike un entrainement en endurance avec de nombreuses sorties longues (pour éviter les crampes de 2016), ce sera la seule condition pour mieux finir le trip.
Et en CAP, ben l'idéal, le top du summum serait de courir en Vibram Five Fingers... peu importe le chrono ; alors on mettra les moyens pour essayer d'y arriver. mon seul et premier chrono en VFF sur marathon est de 3H42, à Blaye en 2013.

Hier j'ai donc cliqué sur "valider l'inscription"...

Voilà, les cartes sont sur la table, maintenant y'a plus qu'à !
Alors si ça vous dit de m'accompagner dans le trip, ce s'ra avec plaisir de partager des sorties avec chacun d'entre vous.

@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

 


12/09/2018

Marathon de Tallin... et de 22 !

posté à 02h10 dans "Saison 2018"

Hello,
et voilà, je viens d'accrocher à mon palmarès, un 22ème marathon "sec".

Bien que mes tendons aient souhaité, une dizaine de jours auparavant, ne plus me donner la chance de faire un "bon chrono" à ce marathon de Tallinn, en Estonie, vous me connaissez suffisamment maintenant pour savoir que j'y suis allé quand même.

Au passage je tiens à remercier Erwan, mon kiné pacéen pour son beau boulot et ses bons conseils qui m'ont permis de prendre le départ de cette course dans un état moins pire que je l'aurais imaginé.
Arrivés le vendredi soir avec mon fiston, nous avons rejoint Patrice, le "breton local". Malgré tout fatigués après les 2H de TGV, 1 H de RER et 3 H d'avion, ce fut une bonne nuit qui nous attendait chez notre hôte Katia.
Le samedi j'avais prévu de ne pas trop marcher mais bon, nouvelle ville nouveaux visuels...
prise de dossards et balade le matin avant le 10 k de Clément. Pour une 1ère, il a fait fort le fiston. Après 53'52, il se classe 1077ème sur près de 6000 concurrents et cerise sur le gâteau, 1er français de la compétition, et devant Mme l'Ambassadrice de France en Estonie :)
Bravo Clément pour ton 1er 10k, maintenant continue à progresser pour un jour me servir de lièvre.



Avec mon dossard 343, un lever à 6H00, un peu de pain brioché et du nutella j'étais près pour le départ de mon 22ème marathon.
Je rejoins Patoche sur la ligne pour quelques parlottes, une photo et quelques encouragements avant de me placer dans le SAS des dossards 301 à 1000. patoche est 2 SAS plus loin, dommage, il aurait pu être devant moi une fois sur cette course, lol.



A 9H00 le départ est donné et après 10 secondes je franchis la ligne derrière les "stars"? Pas possible de mettre sur la ligne (pour une fois), le SAS était trop surveillé, tant pis.
Les premiers kils sont plats et descendants ce qui me permets de m'échauffer tranquillou. Les tendons piquant mais sont très supportables alors je déroule, au feeling.
25' au passage des 5 kils, 50' au 10 et 1H15 au 15ème. L'allure est un peu haute mais je sqais que ça ne va pas durer.
Depuis quelques kilomètres déjà les douleurs tendineuses sont plus élevées.
L'allure diminue... je passe le 20ème en 1H42'56... près de 3 minutes de "perdues" en seulement 5 kilomètres.



J'ai de plus en plus de mal avec le tendon gauche, dès que je le pose la douleur est aiguë et m'empêche de garder une foulée correcte.
Le 25ème panneau est bouclé en 2H12'30, dur dur de garder la tête "froide".
Je croise Patrice qui tient l'allure avec le ballon des 4H. De mon côté l'allure diminue encore et encore avec les successions de coups de cul dans cette zone.
Le "mur du 30"... mythe ou réalité ?

Je calcule et re-calcule encore... avec mon allure qui oscille aux alentours de 6'30 au kilo je n'ai d'autre choix que d’accélérer si je veux espérer le sub 4 espéré.
Je ne sais pas où mais je trouve les forces suffisantes pour conserver cet espoir.
Les tendons ? Je n'en parle même plus j'ai les chevilles en feu. A chaque ravito je m'arrête pour prendre le temps de boire de l'eau et du "vichy", boisson énergétique estonienne :)
Je repars aussitôt et j'ai sans cesse les yeux rivés sur ce p't'1 de chrono... ça va être chaud...

La longue ligne droite aller-retour de "Paljassaare Tee" est "mortelle". C'est long, sans visuel intéressant ni de "supporters". Malgré tout les 5.4 bornes sont bouclées à 6'18 au kil. Je limite la casse mais le ballon des 4H approche.
Patrice a flanché, les 10 minutes qui nous séparaient ont doublé et il semble "cramé" mais n'oublie pas de m'encourager.

Il ne reste plus que 5 kilomètres à tenir mais les quadris se crispent à chaque foulée, ce qui, avec les douleurs des tendons devient insupportable.
Le ballon des 4H me dépasse au 40ème. J'ai beau essayer de le tenir mais inévitablement il s'éloigne.
Psychologiquement c'est dur à accepter et le mental de 2009, à Embrun, n'est plus là.
Je le vois s'en aller sans pouvoir le retenir. Mais bon pas d'bars, pas d'chocolat, pas d'jambes, pas d'sub 4.

Après 4H et "seulement" 57 secondes, je franchis la ligne salvatrice (4H00'47 en réel de ligne à ligne), avec mon drapeau fétiche, en même temps que certains semi-marathoniens. A ces bretons, on ne les changera pas...



Je me classe 1168ème sur 2489 partants et 2ème français... à seulement 3 minutes du premier, une petite consolation, rien ne se perd tout se prend, lol.

J'avoue être un peu déçu, comme en 2014 à Val de Reuil (4H00'43) mais bon c'est comme ça.
J'ai rempli 2 objectifs sur les 3, le marathon est fini et devant Patoche (qui terminera après 4H35) pour la revanche de Malte, maintenant il nous faudra faire la belle.
L'occasion peut-être de remplir le 3ème objectif... avec le Sub 4.
Alors Patrice, prêt pour le challenge ? On tente Paris en 2019 ?

Bon allez, pas de plans sur la comète, on verra bien, prenons le temps de nous reposer et de nous soigner, nos tendons en ont besoin.


Petit clin d’œil... d'un "flic" breton


@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

PS : j'oubliais, Tallin est une petite ville sympa, avec de beaux décors. Le temps d'un WE ou plus si vous pouvez, n'hésitez pas à aller y faire un petit tour c'est sympa :)
Voici quelques vues "rapides" :












 


03/09/2018

Marathon de Tallin... J - 5

posté à 15h38 dans "Saison 2018"

Hello,
plus que 5 jours et... et ben c'est "encore" mal barré !

Ma semaine alsacienne aura eu raison de mes tendons d’Achille... notamment le gauche !
Ma "dernière" longue sortie de 2 heures, dimanches dernier, lendemain de retour de vacances avait été douloureuse dès 1H15, le dernier quart d'heure, faux plat montant avait tout empiré.

Malgré les massages et autres assouplissements/étirements j'avais des douleurs importantes aux tendons ; bref je boitais pas mal.
D'entrée, direction le kiné avec au moins l'avantage de ne pas avoir "encore" de nodules.

Une petite sortie bike d'une heure onze le lundi et 1H15 le mercredi pour ne pas trop casser les tendons. Mais bon, quand t'as un plan à suivre...
J'ai quand même remis les chaussures pour une sortie d'une heure le jeudi, mais je n'aurais pas du aller "si vite", notamment sur ce type de terrain forestier, sans cesse changeant.

Verdict : plus de course à pieds avant le marathon pour laisser reposer les tendons. Encore une dernière séance chez le kiné cet AM et Compex tous les jours en mode "TENS" (anti-douleurs).



C'est dommage, ça aurait été bien cette année de faire un marathon dans de bonnes conditions... mais bon si déjà je souffre moins qu'à Malte, ce sera déjà ça de gagné !
On verra bien dimanche ce que ça donnera, j'aurai au moins eu 10 jours pour "faire du jus", ce qui n'est pas "que" négatif non plus.

Sinon, pour la "boutade", voici une photo de mes dernières vacances en Alsace...
Si j'ai un conseil à vous donner, évitez la Nationale 4... c'est rempli de boites à images, toutes les plus invraisemblables les unes que les autres, comme une de ce type. Bizarre d'ailleurs que les bâtiments de France n'y apposent pas leur véto, c'est vraiment vilain moche.



Et attention, ce n'est pas parce que vous calez le limiteur que vous êtes en totale sécurité.
Attention à la grosse boite blanche de Maisons en Champagne qui prend par derrière dans la descente, celle de l'autre côté de la route, avec le poids de la voiture le limiteur ne retient pas suffisamment la vitesse et du coup... clic clac kodak !
Je peste encore contre Waze qui ne m'a pas fait prendre l'autoroute comme à l'aller... le péage m'aurait couté moins cher !



@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

 


28/08/2018

Marathon de Tallin... J - 11

posté à 13h54 dans "Saison 2018"

Hello,
plus que 11 jours et les "stars" seront dans la place...
Enfin les "stars"...

Avec Patoche qui cancane tout comme moi à cause du même soucis de tendons d'Achille, les "stars" seront vite dans le rouge, mais bon c'est comme ça. Après tout il n'y a QUE 42.195 kms :)
On fera avec ce qu'on a, ou plutôt avec ce qu'on n'a plus, c'est à dire des jambes et un corps de "jeune" ; quoique vu certains jeunes aujourd'hui, même sur une seule patte, je finirais quand même devant eux. ah ah ah !!!
Pour le moment nous ne sommes qu'une "poignée" de 2500 inscrits... mais je viserai le top 10, top 10 français, hi hi hi hi ... nous ne sommes que 11 inscrits "FRA" !

Clément quand à lui sera sur le 10 kils... au milieu de 4500 autres athlètes !
Pour une première sur cette distance il sera vite dans le bain de la foule. Mais ce sera une très bonne expérience, et avec autant de monde à courir il y aura aussi énormément de spectateurs, de quoi vite oublier la difficulté et profiter du plaisir de courir.



Quel objectif ?

Bonne question... sans ces douleurs tendineuses, j'étais parti sur un plan d'entrainement de 3H45 mais ma sortie d'avant-hier, pendant "seulement" 2 heures m'a vite fait comprendre que cet objectif devenait un peu osé.

L'essentiel sera déjà de décrocher ma 22ème médaille sur ce type de distance... enfin "sec" parce qu'avec mes 3 Ironmans j'ai déjà officiellement 24 marathons à mon compteur, mais ça ne se compte pas pareil alors je les "laisse" de côté pour ce calcul.



Si je peux en plus boucler le périple en moins de 4 H, on va dire que ce sera déjà bien, ce qui sera en-dessous du sub 4 sera du bonus, même si Patoche termine devant, lol.

Allez plus que quelques séances dont dimanche, la dernière "longue" de 1H30 (je croyais que c'était dimanche dernier la dernière, tant pis...) et une ou deux de fractionné et il sera l'heure de prendre l'avion pour découvrir ce nouveau pays et revoir mon breton expatrié !

@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...

 




» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35