26/07/2020

Le Triathlon du Levez'out..

posté à 23:05 dans "Saison 2020"

Hello,
à force de voir tous ces "gens" qui ne savent pas ou refusent, de mettre un masque de protection, qui estiment que le covid "c'est fini" ou qu'il ne les touchera pas EUX... et bien voilà, on se dirige vers une nouvelle "vague" de contamination...

Et qui dit contamination dit annulation d'événements, sportifs ou autre.

Après le marathon de Cheverny, le Frenchman et le marathon du Loch Ness, c'est au tour du triathlon du Lévézou d'être "fauché" par la pandémie...

Me voilà une fois de plus attristé pour ne pas dire dépité de constater qu'à cause de certains comportements, des assos voient l'investissement d'une année à la "poubelle" ; et de fait les objectifs des sportifs rayés du calendrier.

NOTA : l'organisation a procédé au remboursement de l'inscription, merci beaucoup et bon courage pour l'édition 2021 !

On f'ra avec bien sûr, nous les sportifs ne sommes pas les plus à plaindre, mais si chacun avait respecté les "règles du confinement", les "gestes barrières", la vie aurait peut-être pu reprendre correctement.

Bref, on va rester "positif" puisque désormais il me reste plus que 2 compétitions et comme par hasard toutes deux le même WE.
Le samedi 26 septembre, je prendrai la direction Deauville pour le triathlon L dont le départ a lieu à 14 H.
Une fois la ligne d'arrivée passée, il faudra vite prendre la route pour le Puy de Dôme puisqu'à 12 H le dimanche midi il faudra être opérationnel sur la ligne de départ du Trail du Sancy.

Mais tout ça ne sera possible que si la "2ème démarque" du confinement n'a pas lieu, mais là, ce n'est pas gagné ! Enfin bon, on va positiver, non ?

Après je devrais être en "repos" d'entrainement puisque aucune autre compète n'est programmée, mais bon, je doute, me connaissant, que je resterai assis dans mon canapé sans rien faire ; même si la motiv est bien altérée depuis quelques mois, elle ne reste pas moins existante, le tout est de la re-booster !



Allez, à la r'voyure !

 


12/07/2020

Ma prépa vélo "tri" 2020 sur Rouvy

posté à 15:11 dans "Saison 2020"

Hello,
je ne suis sorti qu'une fois à vélo "dehors" depuis le dé-confinement.

Manque de motiv ? Appréhension de l'accident ?

Il faut dire que le "carton" qui m'a coûté 4 mois d'arrêt de travail et surtout la moitié de mon audition le 8 mars dernier m'a beaucoup affecté le mental et ma façon de voir le "monde extérieur".

J'ai depuis, perdu pas mal d'envie de courir, rouler ou nager. Avec l'acquisition du Tacx j'ai retrouvé un zest de pêche pour tourner les jambes et transpirer un peu.
J'ai aujourd'hui près de 1400 kms au compteur du Home Trainer avec 24098m de dénivelé positif.

La semaine dernière, 4 triathlètes de St-Grégoire ont failli y passer "encore" à cause d'un chauffard. De tristes dégâts matériels, corporels pour 2 d'entre eux, mais aussi et surement des séquelles psychologiques. Les routes pourtant n'appartiennent à personne et le respect du partage de la chaussée devrait être une logique, mais j'oubliais, nous sommes en France ! pffff


Source photos : Ph. Lrvlc


Pour éviter de re-vivre ça, j'ai décidé de faire toute ma prépa vélo pour les tris du Levezou et de Deauville sur mon HT. Comme ça je verrai si ce type de pratique est bénéfique, suffisante ou totalement "inutile"...

Encore donc de belles heures devant ma télé, à visionner des paysages splendides en France, au Royaume Uni, au Danemark, en Suisse, en Italie, aux States... etc...

D'ailleurs si ça vous dit de faire une sortie "virtuelle" ensemble, pas de soucis ce s'ra avec plaisir, mon pseudo c'est Nico35 et je suis désormais en "Regional Class".

A bientôt !



Allez, à la r'voyure !

 


03/07/2020

Sniff, pas de marathon cette année ! :(

posté à 20:00 dans "Saison 2020"

Hello,
en raison du satané covid, la saison sportive a été pas mal entachée...

Le marathon de Cheverny tout d'abord, puis le tri XXL Frenchman de Hourtin ont été "annulés" et reportés en 2021...
Pour "compenser" je me suis inscrit sur les Tris L de Deauville en juin et celui du Lévézou fin août.

L'état sanitaire a ensuite repoussé celui de Deauville fin septembre... le même WE que le trail du Sancy !!!

La fin de saison semblait "hard" puisqu'en 7 jours, j'avais au programme un Tri L, un Trail de 19 k le lendemain (ayant du annuler le 12 k du samedi en raison du tri) et le dimanche ssuivant le Marathon du Loch Ness en Ecosse.

Malheureusement, j'ai appris cette semaine l'annulation et le report de ce marathon en 2021...



Si le confinement a eu raison d'une certaine motivation sportive, je reste malgré tout fixé sur ces objectifs que je compte bien faire et finir avec le smile.

Pour le moment je garde les doigts croisés pour que soient maintenus les 2 tris L et le trail même si je garde une réserve pour Deauville. Avec tous ces irrespectueux qui se fichent des règles sanitaires, adeptes (ou pas) du masque inutile puisque sans couvrir le nez ou pour juste se cacher la barbe, avant de jeter au sol leur virtuelle protection, le risque de replonger n'est pas loin !

Bref, on verra mais bon avec le nombre de participants attendus il va falloir à l'orga de sacrés règles à mettre en place... on y croit, on se bat !

Be positive !!!

NOTA : l'avantage ou le côté "positif" de tout ça c'est que les grands axes de l'année 2021 ne seront pas trop complexe à définir...
- Avril : Marathon de Cheverny
- Mai : Tri XXL Frenchmen
- Octobre : Marathon du Loch Ness...

Allez, à la r'voyure !

PS : je garde quand même un œil sur le calendrier des marathons français ou étrangers "proches" de fin d'année, on ne sait jamais sur un coup de tête...

 


27/06/2020

5 x 1000... bonbons !

posté à 12:15 dans "Saison 2020"

Hello,
après.. euh.. 5, 7, peut-être même 10 années, je n'ai pas décroché !

Ben oui, comme 270 millions d'autres personnes, femmes, hommes ou enfants, je dois "me faire ch..." chez moi, alors je m'occupe en jouant à Candy Crush ! Bon j'avoue que je ne me "laisse aller" qu'entre deux vacations de taf, séances de sport, heures devant le PC à créer des visuels de design (tenues de sport, sacs, ou autres)

Pas toi ? Ah non tu joues peut-être plutôt à la X-box ? Ou tu regardes Netflix ? Tu fais des vidéos sur TikTok peut-être ? Tu préfères "influencer" sur Insta ?

Bref, chacun son truc du moment qu'on n'embête pas les autres, hein ?

Quand j'ai commencé à jouer à ces alignements de bonbons, il devait y avoir 2000 niveaux... mais les membres de la société King Digital Entertainment n'ont pas arrêté de "créer" et inventer chaque jour de nouveaux niveaux, de nouvelles combinaisons, d'avoir de nouvelles idées.

En mars 2020 le niveau 6545 avait été créé... de quoi se laisser encore de belles heures de jeu devant soi... si tout avait dû se figer à cette date on pourrait dire que j'aurais réalisé plus de 76% du "défi"... mais ils vont plus vite que moi, alors je ne suis pas prêt de boucler la boucle ! lol
Le 10 juin dernier la barre des 7145 niveaux aurait été atteinte, avec une création de 45 niveaux par semaine. bref... je suis déjà repassé sous la barre des 70%...

Mais bon si j'arrivais au bout je serais surement content mais aussi un peu "triste" de ne pouvoir continuer.

Alors longue vie à notre occupation de 5 minutes par jour, qui parfois se transforme en heure, pour ne pas dire en jours si l'on additionne tout le temps passé de puis la partie 1 !
Selon l'app, 9 millions de personnes y joueraient entre 3 et 6 H par jour, c'est pour dire !

Y'en qui se font quand même bien ch... chez eux, ils ne doivent pas avoir de vie, lol

Voici d'ailleurs un article du Ouest-France qui donne quelques infos intéressantes, mais qui fait un peur aussi...
Bonne lecture ;)

**** O-F du 01/07/2019 à 12H20 ***

Non, Candy Crush n’est pas un jeu obsolète. Plus de 9 millions de joueurs y joueraient entre trois et six heures par jour, a révélé Alex Dale, l’un des principaux dirigeants du fabricant du jeu Candy Crush Saga, à un comité restreint de la Chambre des Communes du Royaume-Uni, chargé d’enquêter sur les technologies immersives et addictives, indique The Guardian.

Alex Dale devait répondre sur le fait qu’un joueur a dépensé 2600 $ en une seule journée. Un moyen d’aller plus loin et plus vite dans le jeu. Il a toutefois réfuté toute forme d’addiction, indiquant que le joueur avait profité d’une offre spéciale et dépensé son investissement sur une période de sept mois.

38 minutes par jour en moyenne
« Sur 270 millions de joueurs, nous avons entre deux et trois contacts par mois avec des personnes qui s’inquiètent d’avoir dépensé trop d’argent ou de temps dans le jeu. C’est un très petit nombre ».

Le joueur moyen, des femmes de 35 ans et plus, passerait 38 minutes par jour à jouer à Candy Crush. « Nous avons beaucoup de personnes de 60, 70 ou 80 ans qui jouent à Candy Crush », a aussi révélé le haut responsable du fabricant.

Le fabricant du jeu envoie des courriers aux personnes qui dépensent pour la première fois au moins 250 $ en une semaine. « Les joueurs répondent qu’ils ne joueraient pas s’ils n’en avaient pas les moyens ». Avant d’ajouter qu’un seul joueur britannique avait demandé le blocage de son compte au cours des 18 derniers mois.

*** *** ***




Allez, à la r'voyure !

 


15/06/2020

Rouvy... je l'utilise depuis plus d'un mois pour Home Trainer "connecté".

posté à 22:08 dans "Saison 2020"

Hello,
depuis la fin du confinement, j'enchaine les séances de vélo... mais dans mon salon !

Depuis cette fin de confinement, entre l'accident qui ne cesse chaque jour de m'apporter des nouveautés (pas toutes bonnes malheureusement) et ma blessure au mollet, il faut dire que je ne suis pas "dans une bonne passe".
Il parait que c'est le creux de la vague avant de "surfer" sur le crête... ouais ben, je ne suis pas surfeur, et pas très bon en apnée non plus ! Bref...

Je ne suis sorti qu'une seule fois "dehors" malgré les beaux jours, avec mon vélo et seulement 3 sorties CAP, courtes ou écourtées en raison de la douleur mais aussi du manque de souffle et de motiv.
Pourtant j'ai deux Tris Half (1.9-90-21) fin août et fin septembre avec en "dessert" un trail de 20 k et un marathon le lendemain du 2nd tri et la semaine suivante. La motiv de les faire, je l'ai à 100%, par contre c'est celle de l'entrainement que je n'ai pas, ou plus. Bref...

En attendant une chose qui me permet de rester en forme, tu vas être content mon Merlu de lire enfin le retex, c'est mon Home Trainer Tacx Flux.
J'ai testé pas mal de plateformes comme zwift, bikool ou encore kinomap mais celle qui pour moi me convient le mieux et que j'ai adopté, c'est Rouvy.
J'ai validé, après mes 30 jours d'essai gratuit (offre confinement) mon abonnement "premium" pour 1 an.

Pour aller sur leur plateforme c'est ici : www.rouvy.com
Je sais Sarah, c'est en anglais mais bon, Olivia pourra t'aider si vraiment tu galères trop, c'est très simple, ou vraiment au pire "google est ton ami".

Une fois l'app téléchargée sur ta tablette ou ton PC, il suffit de créer son compte (il y a en ce moment 14 jours gratuits) puis de brancher le Home Trainer. Une fois détecté, choisis ta course et c'est parti pour de la réalité virtuelle*, partout dans le monde !

* : tu roules sur des routes existantes et donc réelles, filmées par des utilisateurs de l'appli. Je t'expliquerai plus tard comment créer une "route" (circuit) et la publier pour que tout le monde puisse en profiter. Au fur et à mesure de ton avancée dans le circuit, la route défile devant toi (la vidéo se cale sur la trace GPS enregistrée lors de la conception). Quand tu montes un col et que tu vois que ta vitesse est de 5 km/h dans une pente de 14%, tu te dis que c'est assez réaliste, lol.

NOTA : n'oublie pas tes jambes (parfois ça pique pas mal dans les bosses), de l'eau (moi je consomme environ 1 litre par heure, une serviette (même un p'tit plus un "buff" sur le front pour éviter les fuites en continu du front)...



ROUVY dans les grandes lignes :

Il existe 3 "modes" de courses.

ROUTE
Cette section se divise en 2 parties : Training & Race
Dans cette section tu peux choisir tous les circuits de l'appli et rouler. En mode Training, pas de notion de chrono ou de vitesse ni de "place", tu peux même faire une pause pour aller boire un coup et reprendre sans rien avoir perdu.
En mode race par contre pas de pause possible, si tu arrêtes de pédaler pour aller chercher un goûter le chrono continue de tourner.

Dans ces deux modes tu peux choisir des "virtuals partners" c'est à dire que tu pourras faire les circuits avec d'autres personnes l'ayant déjà fait. L'idéal est de choisir plusieurs coureurs ayant un niveau similaire au tien (des meilleurs et des moins bons) afin de t'auto-motiver à garder la pêche. Sur beaucoup de circuits les personnages virtuels apparaîtront à tes côtés, mais pas sur toutes ; sans doute une question de popularité des courses ou de dispo de serveur. A défaut de toute façon sur le côté, avec ou sans partenaire visuel, les chronos apparaissent et te permettent de te situer.

En mode Race tu peux aussi avoir des partenaires "réellement virtuels", lol
Ce sont en fait des personnes qui comme toi font la course, quelque part sur la terre. Tu vois leur icone avancer et ils te voient aussi sur leur écran, de quoi ne pas trop te ramollir.



Online Race
- Ce mode est similaire au mode route sauf que là, ce sont des courses en ligne, avec un départ à une heure précise, sur un circuit défini.
Ce sont des circuits que certains ont choisi (toi même peut en faire autant) pour ne pas rouler en solo. Tout le monde peut s'inscrire, sauf si la course est privée mais dans ce cas elle n'est pas visible. Il faut juste être à l'heure pour le départ et après... chacun son allure.
Les courses sont plus ou moins "chargées", tout dépend de l'heure, de la distance, du jour aussi.



Worksout
Cette partie je ne l'ai pas explorée mais c'est un mode qui te permet de créer tes propres entraînements, type fractionné, sur le circuit que tu trouveras approprié. Pour les "pros" ou les férus, c'est surement très intéressant ; moi déjà le fait de faire des circuits me satisfait déjà pleinement.

ROUVY, les "récompenses" :

C'est comme les gamins ou les toutous, si tu n'offre pas de récompense, de friandise ou de cadeau, certains ne vont pas rester c'est pourquoi il en existe 2 sortes, les "virtuelles" et les "réelles".

Les récompenses virtuelles / Cycling career
Il s'agit simplement de "carrière cycliste". Plus tu fais de courses, plus tu acquiers des points, et plus tu grimpe dans les niveaux.
Chaque niveau se compose soit de point à totaliser, soit de points et de "Routes" imposés, soit de points, routes et challenges.



Quand tu débutes, donc au bas de l'échelle, tu es dans le niveau STARTER. L'objectif est de réaliser 50 points pour passer au niveau supérieur, le TALENTED. En gros dans le niveau Starter, tu dois faire 1 H de vélo avec ou sans réel dénivelé. Mais après ça se "corse"...
Dans le niveau 2 donc, tu dois totaliser 400 points, à peu près 3 H de roulade mais avec des bosses parce que plus tu fais de bosses, plus tu marques de points. (le calcul est "barbare" en fonction de ton profil : poids, puissance, pourcentage de D+, distance, vitesse, etc...). Les niveaux suivants te demandent 500 points puis 1200, 2000, etc... mais avec des petites nouveautés comme devoir faire au moins 8848 m de D+ dans le mois (l’Everest), faire des courses spécifiques et aussi des challenges : plusieurs courses à faire dans un délai imparti).



Je suis actuellement au niveau régional, après un peu plus d'un mois (débuté le 5 mai) soit 44H09 de home trainer pour un total de 1134.47 km avec 20425m de dénivelé positif.



Les récompenses réelles
Chaque mois, celles et ceux qui terminent un niveau participent au tirage au sort pour tenter de gagner de beaux cadeaux comme un home trainer, une ceinture cardio, des plans d'entrainement, mais aussi des goodies...

Même si la probabilité reste petite vu le nombre d'inscrits, elle existe et on ne sait jamais mais la surprise peut-être excellente.





ROUVY, un exemple de course :
Pour terminer ce "petit" retex, je ne pouvais pas ne pas vous parler d'une "ROUTE" (le terme utilisé pour qualifier une course ou un circuit sur leur site).

Quand vous êtes donc connecté sur l'appli, que votre home trainer est lui aussi opérationnel, il vous faut choisir une course. (bouton CHANGE sur la 1ère image de cette actu)
Là des centaines de circuits s'offrent à vous... soit elles sont classées par catégorie, soit vous pouvez les choisir par emplacement géographique (avec ou sans vidéo ou autres) ou aussi les choisir en fonction de la distance, du dénivelé, etc...





A ce jour il existe 2552976.48 km de circuits... alors avant d'avoir tout "mangé", vous aurez de quoi user des peaux de chamois et boire des citernes de flotte, lol.

Bon la prépa de course demande un peu d'orga, entre le PC à brancher sur l'écran TV pour avoir quand même plus de réalise en grande taille, ne pas avoir oublié le ravito ou la serviette, le téléphone, l'enceinte pour la zik et le ventilo (important pour ne pas non plus finir avec une mare sous le vélo et donner encore plus de réalisme à la course).



Et le vélo, lol... pour info mon HT c'est un Tacx Flux (le "début" de gamme de Tacx mais très bien)



Ce matin par exemple, dans mon "niveau régional" je devais faire entre autres, la course Cortina d'Ampezzo - Passo Valparola. Un "petit trip de 18.16 km en Italie mais tout en montée, certes régulière mais pour passer de 1203m d'altitude à 2085, avec des inclinaisons allant jusque 15.6%.



Pour me sentir moins seul, puisqu'il n'y avait qu'un seul coureur réel, j'ai choisi quelques partners virtuels. Bon là j'ai raté mon estimation parce que j'avais pensé à un chrono de 52/55 ' et j'ai mis 1H10. J'aurais du m'en douter avec le profil de la course mais bon quand on pense à plein de choses en même temps, ben, on en zappe, lol.





Une fois la course choisie, les partners validés, je n'ai plus eu qu'à me mettre en selle et cliquer sur START pour lancer le compte à rebours de 5 secondes (ou lancer l'échauffement) avant le départ.
La course démarre donc et y'a plus qu'à pédaler.

Par ex. sur cette course faite la semaine dernière à Palma de Mallorca (en plein soleil alors qu'il tombait des trombes de flotte ici), on peut apercevoir en bas le profil de la course, la position des partners, réels et virtuels, la distance parcourue au-dessus de l'icone bleu qui me représente. En haut le chrono et à gauche le bandeau avec notre zone de pédalage, la puissance, et la vitesse. En dessous le profil de lac course sur 300m avec le pourcentage du moment et encore en-dessous, les pseudos et chronos des partners devant ou derrière par rapport à nous avec leur puissance et la distance qui me sépare d'eux.



Pour vous donner aussi une idée de ce que cont les partners "virtuels", voici une photo de ma montée du col de Colmiane dans le "chud". Sympa, non ?



L'avantage de pouvoir rouler partout dans le monde c'est que hormis le fait qu'on ne chope pas de virus, qu'on ne risque pas de chute ou de contrôle de passeport, on voit de superbe paysages, comme ce matin en Italie et ça, c'est top !



Ou encore dans l'ouest de l’Angleterre :





Et une fois la course terminée, on peut faire un peur de tours de pédales de récup ou terminer réellement l'épreuve. Cet écran apparait donc avec quelques infos intéressantes (surtout pour les adeptes des données spécifiques ou des stats et chiffres en tout genre). Il est donc possible de "noter" la course, de l'ajouter ou de l'enlever de ses favoris et d'uploader les données dans votre "Training diary" (le journal des courses).



Voilà ce que donne par ex. mon Journal de bord du mois de mai.



Allez, à la r'voyure !

 




» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35