30/09/2018

Dany.. champion de l'EnduroMan !

posté à 13h13 dans "Saison 2018"

Hello,
voilà une semaine, Dany (Perray) s'élançait de Marble Arch à Londres pour un triathlon extrême baptisé ENUROMAN Arch to Arc !

L'Enduroman c'est quoi ?

Tout est écrit ICI sur le site de l'orga mais pour "résumer", c'est une course unique qui peut se faire en solo ou en équipe.

L'objectif est donc de relier Londres à ¨Paris en débutant par 87 miles (soit 140 kms) de course à pieds de Marble Arch à Douvres. Ensuite, il faut enfiler la combinaison (enfin ce n'est pes obligatoire mais...) pour traverser la manche en nageant. La distance la plus courte est de 21 miles (soit 33.7 kms) mais en raison des courants et des marées, en général les traverser sont plus prêtes des 40 kils.
Enfin, pour terminer il faut enfourcher son vélo pour rejoindre l'Arc de Triomphe de la capitale française. Une étape de "seulement" 181 miles (291 kms si tout va bien).

Contrairement à une épreuve "normale" bien qu'extrême, l'Eduro'Man ne se court pas une fois par an avec plusieurs concurrents mais il y a plusieurs éditions par an, mais avec un seul compétiteur à chaque fois, ou une seule équipe. De quoi augmenter le "stress" et l'anonymat, ce qui est un peu dommage pour ce type d'épreuve ; déjà que le triathlon n'est pas très médiatisé alors là, c'est peau de chagrin. Bref...


Depuis Edgar Ette (GB) ils sont 34 à avoir réussi ce pari en "solo"...
Le record masculin de 59H56' est détenu depuis 2016 par le français Cyril Blanchard, et chez les femmes c'est aussi une française, Perrine Fagès qui en 67H21 cette année a détonné Marine Leleu (française également) pour "seulement" 2H30.

NOTA : dans ce timing est inclus la "pause" sommeil entre chaque épreuve... donc une fois parti, c'est à chacun de gérer sa course comme il l'entend.

Dany s'est donc élancé dimanche dernier pour tenter de battre ce record en plus bien évidemment de finir le périple.

Mais au fait, qui est Dany ?

Dany est un triathlète "presque" comme les autres, je dis presque parce que Dany accumule les épreuves "longues"... Nous étions ensemble à l'Ironcorsair de St-Malo en 2016 mais ne le connaissant pas encore, il était comme moi et pour moi, un anonyme. Au final il a bouclé le trip en 10H12 alors qu'il m'avait fallu presque 2H de plus. Ce manager de transport dans le domaine pro les accumule quand même parce que cette année là il a fini, et de belle manière, l'Ironcorsair de St-Malo donc, l'Altriman (excusez du peu vu le D+ de montagne aux Angles) en 15H35 (37ème), l'Ironman de Nice en 10H37, celui de Vichy en 9H57, l'Evergreen (le 228 XXL de Chamonix/Mont-Blanc) en 21H17 c'est pour dire le degré de difficulté, le Ch'triman en 10H37 et pour finir, le Frenchman en 10H32...
Bref un triathlète "un peu" comme les autres, lol, parce que pour faire avec ces chronos 6 XXL dans la même année, vous m'avez compris.

Avec cette phrase : « Si courir pour soi dans les courses extrêmes est douloureux, foncièrement inutile et plutôt égocentrique, courir pour l’autre me donne alors un véritable sens à ma passion » il résume tout à fait son objectif parce que Dany ne fais pas ou plus du sport que pour lui.

Dany soutien cette asso AEVE : Autisme Espoir Vers L'Ecole.
Vous pouvez toujours les aider en leur envoyant un petit mot doux accompagné de quelques pépètes, n'hésitez surtout pas :)

Voilà donc pour planter un peu le décor...

Dimanche 23 septembre, à 21H Dany a donc pris le départ de sa course... pour boucler les 140 km de course à pieds.
18H57, ce sera le timing réalisé pour cette belle "balade" pédestre, soit une moyenne de 8'07 au kilo, bref une allure qui sur la distance est loin d''^tre de tout repos, même si dans ce timing sont comptées les pauses miam-miam et "vidanges".



La T1 (transition entre la CAP et la NAT n'a duré que 5H23 dont seulement 1H30 de vrai sommeil.
Il était presque 21H quand le soir, de nuit, il s'est jeté à l'eau pour l'épreuve qui pour moi est la plus difficile, la plus compliquée, la plus éprouvante, traverser la manche à la nage, qui plus est, de nuit (en partie).



Quand je voit ce tracé... moi qui n'aime pas nager plus que ça, je me dis que nager 8 km de plus à cause des marées... c'est abusé (même si physiquement ce doit être moins éprouvant que de nager en ligne droite. Mais quand même... 8 bornes pour moi dans ces conditions ce serait au moins 4 H voir 5 de plus.



Il ne lui aura fallu "que" 17H43 pour traverser cette mer "plate" et froide et rejoindre le continent français, sans oublier qu'il a fallu boire et manger sans sortir de l'eau. Chapeau bas m'sieur !

Dans sa tête, battre le record est forcément en train de le faire cogiter et du coup après seulement 4H23 de T2 (transition entre la nat et le bike) dont seulement 1H30 de sommeil, c'est reparti sur le vélo.

Près de 300 bornes à boucler de nuit en grande partie également puisque parti vers 19H ce mardi.
Une vitesse de "cyclo" mais après un tel "échauffement", en comptant là aussi quelques pauses, j'avoue que la machine avançait bien vite quand même dans cette épreuve ; mais bon l'homme n'est-il pas une machine, à ce niveau ? :)



Malheureusement les bouchons parisiens ont un peu gâché le "rêve" et l'exploit. Pourquoi ?
L'organisateur doit toujours être présent aux côtés du compétiteur mais comme il était en voiture, Dany a du se conformer au règlement et attendre patiemment que le flot de circulation se fluidifie pour arriver enfin, après 60H18 sous l'Arc de Triomphe. A seulement 23 près il battait le record et accrochant son nom au plus haut du palmarès de cette épreuve. Je conçois bien évidemment que l'on puisse verser une larme de dépit face à la situation, surtout quand on connait la raison... peut-être que l'organisateur pourrait, dans les années à venir, envisager de se déplacer en scooter ou à vélo pour permettre de respecter au maximum la "facilité de déplacement" dans le final et garantir au compétiteur une course optimale.



Je te félicite une fois de plus Dany pour cet exploit et pour ton soutien pour l'AEVE.
Je remercie toutes celles et ceux qui m'ont permis de suivre en live via facebook ton épopée aussi.
Bravo à elles et eux de t'avoir soutenu, aidé et encouragé.

Après avoir découvert cette épreuve avec tes affiches placardées dans tout l'ouest et visionné à plusieurs reprises la vidéo de l'Enduroman de Marine Leleu, j'ai compris ce qu'était réellement cette course ; j'ai encore plus envie aujourd'hui de la tenter un jour, sincèrement.
Je vais d'abord devoir m’entraîner à nager longtemps, très longtemps, en mer aussi pour voir ce que c'est quand on fait plus de 4 bornes en buvant du sel, du mazout, en slalomant les morceaux de bois ou les bouteilles en plastique. Je vais devoir ré-apprendre comme pour l'Embrunman en 2009 à me forger le mental et à bouffer du training pour savoir si déjà j'en serai capable... après il faudra que je discute avec le champion, s'il accepte, de toute la logistique : coût financier, accompagnateurs(trices), matériel, etc... pour savoir si mes épaules supporteront.



Encore BRAVOOOOOOOOOO champion, RESPECT à toi.
Bonne récup désormais jusqu'au prochain défi.

@llez, la suite au prochain épisode ! Bye...


PS : voici quelques belles lignes que Dany a eu la gentillesse de poster sur ma page FB suite à cet artcile.
Merci champion :

Mr Nicolas Vrds, avant tout merci pour cette synthèse de la course. Il faut comprendre que l'Arch to Arc c'est une course dont le chrono est lancé à Marble Arch et est arrêté sous l'Arc de Triomphe. TOUT CE QUI SE PASSE ENTRE LES 2 FAIT PARTIE INTÉGRANTE DE LA COURSE. Je suis une personne qui a un total contrôle de ses émotions en course. Mais lorsque je me suis retrouvé sous Marble Arch......whaouuuu, des frissons m'ont parcourus et je me suis dit :" Rien que le fait d'être ici est une performance, le reste...anyway!". Le plus dur pour moi dans tout ce périple fût la course à pied, elle est démentielle. 144kms de bitume, pas un mètre de plat avec une seule idée en tête, courir le plus lentement possible pour arriver à Douvres. Il faut comprendre que plus vous allez courir vite, plus votre temps de repos se devra être long mais surtout plus votre physique sera entamé. Donc il vaut mieux faire un 18h + 6h qu'un 14h + 10h, au final on pourrait croire au même résultat alors que dans la 1ère hypothèse votre physique sera bcp plus "frais". Ce que je retiens de la CàP, c'est que je n'ai jamais fait une course aussi dure, je l'avais annoncé avant la course, une fois la CàP passée, la course serait pratiquement finie. Concernant la natation, je ferais une synthèse en disant qu'elle s'est relativement bien passée (c'est vraiment une grosse synthèse ;) ). Pour le vélo, il faut que je précise une chose. Depuis la moitié de la course je savais que j'étais sous les temps de Cyril. Ce fût uniquement mon leitmotiv car j'ai vu en cela un BOOST extraordinaire pour faire la promotion de l'Aeve (presse, télé, radio etc), j'ai connu une telle joie sur le vélo que je n'ai pas vu passer les 278kms...jusqu'à l'arrivée à Paris. Encore une fois je ferais la synthèse, l’ascenseur émotionnelle fut dramatique pour moi, mes rêves s'envolèrent. Lorsque je suis arrivée sur le rond point de l'Arche, j'étais détruit et je me serais enfui tellement j'avais honte de moi. La photo jointe est bouleversante, je suis avec Nadège Guillemot et Léna,et je passe mon temps à m'excuser de ne pas avoir été "meilleur". J'ai gâché les 15 premières minutes à me morfondre avec mes amis, jusqu'au moment ou j'ai eu Cyril Blanchard au tél qui m'a réconforté (Les French Enduroman sont une famille soudée, Perrine Fages, Marine LELEU, Nino Fraguela, Défi 41). C'est à partir de ce moment que j'ai pu prendre plaisir. L'article de l'Equipe est pleins de petites erreurs et j'ai eu l'impression que ma cause fut reprise "politiquement" envers Anne Hidalgo. Par contre, la dramaturgie de l'histoire eue un réel boost sur les demandes d'interview ;) . Une dernière chose qui à son importance, le staff d' Edgar Ette (Dan mon observateur, Mike Oram le pilote et Edgar) est littéralement à votre service et sont les personnes les plus bienveillantes que j'ai connue sur une course, vous pouvez sans soucis remettre votre "vie" entre leurs mains. Sportivement #aeve

 


Autre news:
16/10/2018 : Arradon, l'Ile aux Moines... 5 k de nat very cool, enfin presque !
14/10/2018 : 2019 se dessine... en mode Eco-Trail !
12/10/2018 : 5100m de nat en mer... "déchaînée", ça use !!!
07/10/2018 : Nager longtemps (5.6k) en mer...et avec le plaisir !
20/09/2018 : Bilan chiffré de 22 éditions de 42.2 K
15/09/2018 : 2019... un 4ème triathlon version XXL
12/09/2018 : Marathon de Tallin... et de 22 !
03/09/2018 : Marathon de Tallin... J - 5
28/08/2018 : Marathon de Tallin... J - 11
24/07/2018 : Triathlon M de Feins... voilà c'est fait !


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35